MEST Africa, en partenariat avec Absa Bank, a dévoilé le lancement de l’édition très attendue du MEST Africa Challenge. Ce concours s’adresse aux start-ups technologiques opérant au Ghana, au Nigéria, au Sénégal, au Kenya et en Afrique du Sud.

Il offre aux jeunes entreprises technologiques en phase initiale une précieuse opportunité de mettre en avant leurs innovations et leur esprit entrepreneurial. Les candidatures sont ouvertes du jour actuel jusqu’au 9 octobre 2023. Les participants auront la possibilité de remporter un investissement en actions de 50 000 USD, ce qui constitue un soutien financier essentiel pour favoriser la croissance de leurs entreprises, ainsi qu’un accès aux réseaux mondiaux de MEST Africa. Cela ouvre la porte à des partenariats, au mentorat et à des opportunités d’investissement.

Le MEST Africa Challenge, s’appuyant sur le succès des éditions précédentes, a déjà couronné des entreprises innovantes comme Kwely, une start-up sénégalaise spécialisée dans le commerce électronique B2B, lors de l’édition 2022.

Le concours de cette année adopte le slogan « Libérez le potentiel de votre start-up », ce qui reflète l’évolution constante du paysage technologique en Afrique. Avec les avancées notables dans l’innovation et l’adoption technologique à travers le continent, cette compétition est prête à mettre en lumière des idées et des solutions révolutionnaires qui façonneront l’avenir de l’Afrique et au-delà.

Au fil des ans, le MEST Africa Challenge a attiré des milliers de candidatures de l’ensemble du continent, acquérant ainsi une renommée mondiale et établissant des partenariats tout en favorisant la croissance d’une communauté florissante de fondateurs de start-ups technologiques africaines. Il a joué un rôle essentiel dans la croissance et le succès de start-ups telles que Kilimo Fresh en Tanzanie, OZE au Ghana, Snode Technologies en Afrique du Sud, Waya Waya au Kenya, Accounteer au Nigéria, ainsi que le tenant du titre actuel, Kwely au Sénégal. Pour plus de détails sur les critères d’éligibilité et pour soumettre une candidature, veuillez consulter le site web dédié à l’événement.

Article précédentConnect Expo: Le salon de l’e-commerce en Tunisie et en Afrique fait son retour
Article suivantLe Zimbabwe a une nouvelle ministre des TIC