En décembre 2021, la Tanzanie a inauguré une usine de fabrication de câbles de fibre optique dans le district de Mkuranga. Avec une capacité de production annuelle de 24 000 km de câbles, cette usine permettra à la Tanzanie de devenir autonome dans la production de fibres optiques, éliminant ainsi la dépendance vis-à-vis des importations.

Le gouvernement tanzanien prévoit également de commencer à exporter ces câbles de fibre optique vers les pays voisins de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique centrale. L’usine Raddy Fibre Manufacturing Limited, qui a été inaugurée en décembre 2021, produit déjà un excédent de câbles pouvant être exportés.

Cette nouvelle initiative a été annoncée par Kundo Andrea Mathew, vice-ministre des Technologies de l’information et de la communication. Selon lui, la capacité de production de l’usine dépasse les besoins nationaux, ce qui permettra à la Tanzanie de générer des revenus supplémentaires grâce à l’exportation des câbles de fibre optique.

Ce développement renforcera la position de la Tanzanie dans le secteur des technologies de l’information et de la communication au niveau régional. De plus, la Tanzanie partage déjà sa dorsale nationale de fibre optique avec des pays voisins tels que le Rwanda, le Burundi, le Malawi, le Kenya et l’Ouganda, ce qui facilitera les échanges commerciaux dans le domaine des communications.

Article précédentCongo Business Summit, une initiative visant à soutenir les startups
Article suivantEskom et Vodacom unissent leurs forces : Les raisons