En présence du ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi, des Directeurs généraux de Huawei Guinée et d’Orange Guinée, ainsi que d’autres partenaires, la 4e édition de « Grain d’Avenir » a été lancée ce mercredi 15 novembre 2023 à Conakry. Ce programme, actif en Guinée depuis 2019, se concentre sur la formation et l’employabilité des jeunes dans le domaine des TIC.

La Directrice générale de Huawei a exprimé sa reconnaissance envers le gouvernement et les partenaires pour leur soutien. Elle a réitéré l’engagement de l’entreprise envers la responsabilité sociale, soulignant que grâce au soutien du gouvernement guinéen, Huawei et Orange ont déjà organisé avec succès trois sessions de ce programme, formant plus de 600 talents. Cette année, l’édition se déroulera sur deux semaines à Conakry pour 200 jeunes étudiants, avec chacun une tablette pour faciliter leur apprentissage, et en téléconférence pour les 40 étudiants réussissant les examens initiaux dans les CFP de Kindia et Donka. Dix étudiants seront ensuite sélectionnés pour un stage pouvant mener à un emploi. Cette initiative est rendue possible grâce au soutien du gouvernement guinéen et d’Orange Guinée.

De son côté, le Directeur général d’Orange Guinée a confirmé l’engagement de l’entreprise à accompagner la jeunesse guinéenne. Il a annoncé le déploiement du Orange Digital Center dans plusieurs régions pour permettre à tous les jeunes d’accéder à une formation gratuite. Depuis 2022, l’Orange Digital Center a formé des centaines de jeunes, plaçant 200 d’entre eux dans des emplois. L’objectif est de donner à chaque jeune, quelle que soit son origine ou son lieu de résidence, les moyens d’accéder à l’information numérique et à une formation de qualité. Le déploiement se fera dans diverses régions pour offrir cette formation sans discrimination.

Le ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Alpha Bacar Barry, a remercié Huawei Guinée, Orange et les partenaires institutionnels pour leur implication. Il a souligné l’investissement massif du gouvernement dans les infrastructures et l’accompagnement des entreprises pour accroître les compétences. Il a également évoqué l’expérimentation des classes intelligentes et de la formation à distance entre les centres de formation de Donka et de Kindia, soulignant que l’avenir réside dans la digitalisation et que garantir à tous les apprenants l’accès aux outils digitaux est un devoir pour la Guinée.

Article précédentTECH241 forge des alliances pour propulser la tech gabonaise
Article suivantProjet Giga : Connecter les écoles mondiales à internet