Le Catalyst Fund, un fonds d’investissement et un accélérateur se concentrant sur les start-ups œuvrant dans le domaine climatique en Afrique, en Asie et en Amérique latine, a annoncé le succès de la première étape de sa collecte de fonds, rassemblant 8,6 millions de dollars sur la voie de son objectif de 40 millions de dollars.

La FSD Africa, une agence de développement financier, a substantiellement contribué avec 4,5 millions de dollars, tandis que des investisseurs tels que la Fondation Cisco, l’USAID Prosper Africa et Andrew Bredenkamp ont également participé.

Le Catalyst Fund a pour ambition d’investir ces ressources dans environ 40 start-ups, dont une vingtaine dès cette année. Les montants d’investissement varieront en fonction de la maturité de chaque entreprise, allant de 200 000 dollars pour les start-ups en phase de pré-amorçage à 1,5 million de dollars pour les entreprises plus avancées en phase de série A.

Les start-ups éligibles seront celles qui proposent des solutions et des services visant à renforcer la résilience des communautés vulnérables aux changements climatiques. Cette initiative vise à apporter un soutien concret aux entreprises innovantes qui s’engagent à relever les défis climatiques en Afrique.

Article précédentFlorent Guede nommé DG de Bayobab Côte d’Ivoire
Article suivantNigeria : Les télécoms et banques résolvent le conflit USSD